Numéros courants (23)
  • img-book

    Un numéro entre magie et sorcellerie… Place à Guillermo Del Toro. Le Mexicain le plus célèbre après le tacos, véritable créateur de mondes dans la lignée de Steven Spielberg, James Cameron, ou Ray Harryhausen, vient émerveiller les pages de Rockyrama.

  • img-book

    Place à Ridley Scott. 2017 est sans conteste SON année. Que Alien: Covenant ou Blade Runner 2049 soient de fantastiques réussites ou de formidables navets ne changera rien à ce fait : c’est l’année Ridley Scott, pour ces deux raisons.

  • img-book

    Nous ne pouvions nous décider, nous avons donc deux couvertures pour un seul numéro.
    Face A, c’est James Gray, l’immense réalisateur américain de La nuit nous appartient ou encore Two Lovers, qui nous fait l’honneur de sa présence.

    Face B, hommage à une éternelle princesse. Carrie Fischer est partie, et avec elle c est tout un pan de notre imaginaire qui se fait la malle. Retour en photo sur l’une des carrières les plus singulières d’Hollywood, texte hommage, déclaration d’amour, pour lui dire au revoir une dernière fois…

  • img-book

    Clint Eastwood n’est pas un acteur, il n’est pas un réalisateur non plus. D’un charisme hors norme et d’un talent qui n’est plus à prouver, Clint est tout simplement devenu une légende.

  • img-book

    Du Saturday Night Live aux plus récentes comédies américaines, en passant par Judd Apatow et South park, ce nouveau numéro de Rockyrama va fouiller dans la malle à rigolade pour extraire le meilleur du rire US.

  • img-book

    Twin Peaks n’est pas une série télévisuelle. C’est une expérience sensorielle. Regarder Twin Peaks c’est faire le voyage vers le mystère au delà du mystique c’est entrer de plain-pied de « l’autre côté ».

  • img-book

    Une bande de potes sortie des 80’s et figure emblématique de l’un des plus iconiques films de cette décennie. Quel gang n’a jamais rêvé de vivre les aventures de ces jeunes lascars américains ?

  • img-book

    On a essayé modestement de vous raconter des histoires peu connues, d’aller voir des gens cachés dans l’ombre, en bref d’avoir notre angle à nous, sérieux et léger à la fois.

  • img-book

    Max Rockatansky n’est pas un immense personnage de fiction. Il est bien plus que ça, il a dépassé les frontières de la pellicule jusqu’à foncer, renverser, et détruire les quelques barrières qui se dressaient.

  • img-book

    La scène se déroule sur le tournage de The Last of the Mohicans : Michael Mann derrière son combo hurle « Putain c’est quoi cette lumière orange ?! »