Le festival d’Annecy rendra hommage à Isao Takahata
Le 1 juin 2018 | 0 Commentaires

C’est avec tristesse que le monde apprenait la mort d’Isao Takahata, co-fondateur du studio Ghibli et grand maître de l’animation japonaise, le 5 avril dernier.

De nombreux hommages ont eu lieu à la suite de cette nouvelle et il semblait normal que le festival international du film d’animation d’Annecy lui rende un dernier hommage
à son tour en diffusant Goshu le violoncelliste, son troisième long-métrage.

Goshu est un violoncelliste maladroit et timide qui souhaite égaler un jour son modèle : Ludwig van Beethoven. Souvent blâmé par le chef d’orchestre, il décide de s’entraîner sérieusement en vue d’un grand concert.
Mais en dépit de sa persévérance, il ne fait pas de progrès fulgurants. Heureusement, il va se faire aider par un groupe de petits animaux composé d’un chat, d’un coucou, d’un blaireau et d’une souris des champs. Ces derniers vont discrètement lui inculquer des vertus telles que la patience, la rigueur et l’envie de communiquer avec autrui.

Goshu le violoncelliste
Le film s’inscrira dans la programmation Le Grand Sommeil, qui rend hommage aux cinéastes disparus dans l’année écoulée : Fred Crippen, Grant Munro et Isao Takahata. De grandes valeurs et un grand homme réunis pour un dernier hommage.

Toute la programmation du festival d’Annecy : https://www.annecy.org

 

Retrouvez toutes nos œuvres sur l’animation japonaise :

Couverture d'Un siècle d'animation japonaise Couverture Hommage au studio Ghibli best-seller Couverture Disney Eternels Enchanteurs

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser une réponse

  • Plus d'actualités